dimanche 13 mai 2007

Changement de direction pour Ségolène Royal

La politique, c’est un peu comme aux échecs, il faut toujours avoir deux coups d’avance. C’est ainsi que Ségolène Royal se positionne déjà pour le prochain congrès du parti socialiste. En jeu, sa direction et du même coup le leadership pour une candidature en 2012. Il faut dire que la candidate malheureuse ne veut pas se retrouver dans 5 ans dans la même situation, c'est-à-dire avec un parti dont la seule préoccupation serait de lui mettre à nouveau des bâtons dans les jambes. En... [Lire la suite]
Posté par quandjypense à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 avril 2007

Présidentielle 2007, et les français votaient pour l'alternance

On connaît le principe d’Archimède qui dit que tout corps plongé dans l’eau le téléphone sonne. On devrait ajouter que pour toute élection, il ne faut pas sous estimer la force de l’alternance. On pourrait penser qu’il s’agit là d’une réflexion partisane qui consiste à trouver à tous prix les arguments pour mettre en avant un candidat particulier, mais l’on aurait tort. Quand j'y pense, je me dis qu'il suffit simplement de regarder l'histoire pour s'en convaincre.  Ce qui est marquant dans cette dernière... [Lire la suite]
Posté par quandjypense à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 15 avril 2007

Royal, Sarkozy : du bon temps pour arriver à l'heure

Ce qu’il ne faut pas perdre de vue dans une campagne électorale, c’est le temps. Pas les prévisions de météofrance, mais bien le timing. Ces différents espaces qui font tout comme la chrysalide d’un papillon qu’un président ou une présidente sort du candidat. Nicolas Sarkozy s’est vu président dès février, François Bayrou y a cru en mars, et Ségolène Royal va seulement commencer à y croire. Quand j'y pense ne cherche pas à dire que l’élection est déjà terminée puisque les français feront connaître leur choix que dans les semaines à... [Lire la suite]
Posté par quandjypense à 14:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 29 mars 2007

Segolène Royal, de la "duduche" à l'adversaire

Changement de ton dans la campagne. Les attaques de Nicolas Sarkozy contre Ségolène Royal ont évolué. Fini les pics qui visaient à toucher la fameuse « compétence » de la candidate socialiste. Connaissant les méthodes de l’UMP, ou il s’agit de ne rien laisser au hasard, on peut imaginer que cette stratégie de flingage n’était pas forcément rentable et efficace dans les enquêtes d’opinion. Il suffit de se souvenir. Les exemples sont nombreux. Il y a eu l’épisode de la muraille de Chine avec la surprenante « Ségolitude... [Lire la suite]
Posté par quandjypense à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 19 mars 2007

VI e République, le retour d'Arnaud Montebourg dans la campagne de Ségolène Royal

Les hommes politiques sont les premiers à se plaindre de la difficulté de faire des réformes en France. Et d'épingler l’archaïsme des syndicats,  la lourdeur du mammouth, ou l’immobilisme de certaines catégories professionnelles. Il faut dire que sur le sujet de la réforme, le monde politique « montre » l’exemple. Tout le monde sait que la loi sur le cumul des mandats doit évoluer. Tout le monde sait que le mode de scrutin doit changer pour de nombreuses élections. Tout le monde sait que l’avenir du... [Lire la suite]
Posté par quandjypense à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 18 mars 2007

Du nouveau regard de Ségolène Royal à la rupture de Nicolas Sarkozy

L’élection présidentielle est la rencontre entre un homme ou une femme et les français. Partant de ce principe, quand j'y pense, je me dis qu'il est bon d’écouter ce que disent les candidats afin de mieux connaître leur personnalité. Parmi tous les propos entendus depuis quelques semaines, on peut s’arrêter quelques minutes sur la fameuse rupture prônée par Nicolas Sarkozy. La rupture, c’est avant tout marquer une cassure. Il y avait une façon de faire et à partir d’un certain moment, il y aura... [Lire la suite]
Posté par quandjypense à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 4 mars 2007

Des peaux de bananes pour ségolène Royal

Il est surprenant de constater que les ennuis arrivent souvent du même coté pour Ségolène Royal. Quand j'y pense, je me dis, qu'il y a tout d'abord eu Lionel Jospin qui a trainé des pieds pour ralier la candidate socialiste. Ensuite, il y a eu Eric Besson, l'ancien secrétaire fédéral à l'économie du PS, proche de Lionel Jospin qui a créé quelques difficultés pour la candidate socialiste au moment du chiffrage de son projet. Cette semaine c'était au tour de Claude Allègre, ancien ministre de Lionel Jospin de se rappeler au bon souvenir... [Lire la suite]
Posté par quandjypense à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]