vendredi 8 juin 2007

A chaque élection, sa question

Une remarque avant ce week-end d’élections.

UrnesQuand j'y pense veut bien croire que la vague bleue annoncée aura lieu. Mais attention, les médias nationaux ont tendance à oublier que les élections législatives ont la particularité d’être à la fois nationales et locales. C’est ainsi que les sondages donnent la couleur de l’élection mais pas la texture. Si la droite semble pouvoir sans grande peine ravir la majorité à l’assemblée, elle doit toutefois se méfier sur l’étendue de cette victoire, tout comme la gauche doit être vigilante.

Ainsi à Bordeaux, Ségolène Royal est arrivée en tête à l’élection présidentielle. Toutefois, à la question, quel député souhaitez-vous pour votre ville, Alain Juppé dispose certainement d’une réelle avance. Le raisonnement est valable en Saône et Loire. On parle facilement du danger qui guette Arnaud Montebourg. Si les chiffres de la présidentielle ne lui sont pas favorables, il est hasardeux d’anticiper sur ceux de la législative. Son implantation locale est une nouvelle fois plus forte que ce que ses adversaires laissent croire.


Une nouvelle fois, il ne faut pas se tromper de question. Il ne s’agit plus de savoir quel président les français veulent avoir, mais bien de choisir le député qui représentera notre circonscription.

Posté par quandjypense à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur A chaque élection, sa question

Nouveau commentaire